7 mai, 2011

voyante magnétiseuse : une voyante au rouge.

A l’étage, les volets se sont ouverts. Une vieille nous observait du haut son perchoir.

- « Qui c’est ?  »

Rael-bis, sa copine, et moi-même nous avions pris dans la matinée le superbe cabriolet Mercedes de rael-bis pour rendre visite à une vieille folle qui vit à plusieurs centaines de kilomètres de Paris. Une voyante magnétiseuse qui vit dans une maison isolée dans un village pourri et sans interet, et qui consulte par téléphone, avec des clients un peu partout dans le monde. (enfin, elle tournait moins depuis quelque temps et j’allais pas tarder à comprendre pourquoi.)

Elle nous a reçu dans son jardin, nous a fait peter le pastis; La voyante, elle, était au rouge…

je veux dire déjà au vin rouge. Elle était déjà bourrée. D’ailleurs, elle était alcoolique. Le problème allait être difficile à résoudre…

Chose véridique : elle s’est écroulée par terre, au terme d’un glissement progressif de sa masse corporelle du siège à la pelouse du jardin.

Elle ronflait par terre. Un bébé bien gras roulée en boule dans la pelouse de son jardin.

Encore une idée à l’autre Zozo. Moi, je me demandais vraiment ce qu’on était venu faire ici. On était censé voir une grande voyante médium, une extralucide, à la place, dormait par terre une pauvre femme fatiguée…

Voyance au téléphone, voyance gratuite, consultation de voyancevoyante médium, question de voyance gratuite, voyance de l’amour, voyance sur internet

23 avril, 2011

les ateliers voyance et énergies. Ou comment un incident est survenu et comment je l’ai résolu. Les aventures des voyants et des voyantes… hi hi..

 

- » Bon, tu te plais ici ?  »

- « Ouais »

Ouais… ouais… Quelle élégance !

- « Ah oui c’est sûr, tu as l’air d’apprécier… » Et j’ai enfourné encore des sushis et sashimis déposés sur la table basse.

Depuis des semaines, déjà, Je passe mon temps à rôder dans l’appart immense en alternant mon voyeurisme avec des parties de jeux vidéos et des baises farouches et sensuelles avec une jolie voyante sur audiotel de 20 ans, qui vient consulter comme une gentille et proprette télé-opératrice de Marketing dans le service réseau voyance Flash que tient mon affreux colocataire. L’erzatz de Rael…

J’ai fait installer ma chapelle dans la dernière pièce du fond. Et j’y fait bruler de l’encens et j’aligne mes bocaux qui servent à  mes rituels de Haute magie, ma Magica Negra, mes envoutements, mes délires et mes lubies.

Je suis la curiosité des bourgeoises qui viennent aux ateliers « énérgies tantriques » Et «  apprendre le reiki », « tout sur le Chi, le ki » le tout matiné d’une discipline monastique et de régime crétois.

La classe…

J’interviens de temps à autre, mais je ne fais pas usage de la magie; tout au plus des consultations de voyance et des tirages du Tarot De Marseille. De la voyance par téléphone. Il m’arrive de faire la voyance avec des personnes de toute la France qui consulte les voyants et voyantes par téléphone…

Un gros matelas à la japonaise permet de me livrer à des activités sexuelles au cours  desquelles je dérange en pleine journée les occupants des autres pièces.

« -T’as finis oui ?  »

 » Ben quoi ?  »

«  Tu bouffes, tu baises, tu fais peur à mes clientes… Tu commence à faire chier, dis donc … » Mon-coloc-qui-ressemble-à-Rael avait ouvert la porte et des nombreuses têtes de bourgeoises apeurées m’observaient, visiblement fascinées de voir un vrai sauvage en vrai de vrai…

 Ma petite voyante était cachée toute tremblante sous la couette. La pauvrette prenait sur ses heures de travail pour venir me faire des calins mimis… La brave fille.

J’ai fais évacuer illico presto tout ce beau monde en me levant brusquement. Un cri (d’horreur peut-être…) à jailli du public quasi-exclusivement féminin. J’ai avançé nu et sexe dressé devant le troupeau de femmes qui s’échappait, se dispersant avec frayeur dans l’appart…

 

J’avoue que c’était très drôle de courser dans le couloir des femmes hurlantes  et bruyantes.  J’ai chassé tout le monde et j’ai refermé la porte de ma chambre à clef.

28 mars, 2011

Fais-moi revenir mon amour !

Je me suis reveillé le matin pour voir le visage de cette folle qui me tendait un album photo de famille.

« Ouaw, tu es médium voyant  sorcier, c’est ça ? »

- Meurrr ? Que j’ai du faire en emergeant. Il devait être treize heure, oui, sans doute , Jean pierre pernaud beuglait sur le téléviseur LCD de mes deux les infos dans l’autre pièce.

La connasse m’a plaqué son album photo sur la gueule.  » Fais-moi revenir mon ami » minaude t-elle en se lovant contre la couette comme un chat merdeux. Elle me montre la photo d’ un gars hideux avec un sourire benet. Pôvre garçon…

-  » Mais tu vas me foutre le camp, oui !  » J’ai jete mes penthouse à la figure de la harpie, et j’ai balayé la pièce en attrappant un peignoir.

J’ai fait irruption dans le séjour, Mon coloc faisait atelier de respiration tantrique  ( ou un truc comme ça)  habillé de blanc, au beau milieu de personnes assises en position de lotus…

Ah non a t-il beuglé !

Putain, de putain, je te jure…

Voyance, stage, ateliers, sorcellerie, travaux occultes pour attirer les sentiments

J’ai frappé à la porte le soir venu.

Une veille porte en bois.

J’ai entendu les pas claquer sur le plancher. On m’a ouvert et je me suis retrouvé face à une gueule enturbanné de ma connaissance.

- « Ah ! c’est toi ! Entre, entre ! «   Il m’accompagne jusqu’au grand salon, j’enjambe des corps alanguis par terre…  » Fais pas attention, ils sont tous en transe, hein ! »

 Ce soir, c’était  soirée spiritisme , hypnose, transe chamanique, ou je sais pas quoi…

Le taré chez qui j’habite fait des stages d’hypnose profonde et passe son temps a trainer toute la jounée dans un appartement vetu d’un pyjama blanc et bleu. Il ressemble à Rael, mais en moins classe. Je reveille pour lui des patients et patientes trop endormis ou qu’il arrive pas à sortir d’hypnose.  C’est un sorte de gourou à moitié fou. il fait aussi de la magie, mais se concentre surtout sur son atelier New age pour bobos et bourgeoises parisiennes. L’après midi, des magnétiseurs et des voyantes viennent participer aux ateliers « découvertes de la voyance »  tout un programme…

Il m’a montré tous les objets dont je pouvais avoir besoin.  » vas-y fais ton truc, fais-ton truc… » Il suait à grosse gouttes ce soir la; « Je veux la conquérir, tu comprend, je veux sortir avec cette femme… »

Et fait pas chier, tu l’auras. J’ai accompli le rituel mais je ne m’en félicite pas. Je suis allé me retourner dans mes nouveaux appartement pour aller me coucher une fois fait…

26 mars, 2011

Voyance par teléphone pour aller voir la voyante

J’ai apporté des chocolats à Rosalita, quand je suis retourné la voir. Elle s’est méfiée au début, puis s’est ressaissie, puis elle a bien admis de faire la voyance avec moi pour bien Faire…

« J’ai téléphoné à un voyant avant, mais il était pas disponible. »

Rosalita est une voyante que je vais voir depuis logntemps, pour ceux suivrait pas…

« Ennemis, influences néfates  » Repere t-elle. « Aussi de la haine… » « Va à cette soirée » Me dit-elle ! » 

« Tu ne risques rien, vas-y ! »

Elle aligne les tarot. les range dans sa boite…

 » J’aurais pu faire la voyance par téléphone. » me dit-elle.

-  » Mais j’ai préféré venir…  » que je lui réponds

Pourquoi à ton avis ?  Pour voir dans tes yeux ce que tu ne me diras pas…

J’ai deja appellé la voyance par téléphone, c’est une solution très bien, mais j’ai préféré cette fois aller voir ma vieille Rosalita !

La voyance à été necessaire, je vous dirais pourquoi… si tout se passe bien dans quelques jours…

 

20 mars, 2011

Magie d’amour magie rouge pour faire retour de l’être aimé, envoutement , et autres… voyance par le don

 Toi, que veux-tu savoir ? Faire magie pourquoi faire ?

je me rappelle du sorcier qui faisait ses consultations de voyance couchés sur un gros tapis tellement velu qu’il faisait replis sur replis. Il recevait du monde en étant couché sur des multitudes de coussins colorés, comme un sultan en son harem. Et il répendait les coquillages et ses supports divinatoires sur le vaste tapis moussu.

Il agitait son pendule pour savoir qui était infidèle avec qui, et gardait la fidélité absolue entre époux  et  » liés par serment ou autres alliances » Qu’il disait. La magie d’amour, ma magie rouge , tu connais ? Tu saurais faire ?

 

Oui, mais pour savoir, il avait sa méthode, il utilisait un vieux Tarot.

Il tirait carte sur carte. Il y avait du sable dessus, les noms et les figures se dessinaient avec précision. Il égrenait laconiquement un chapelte de litaine lors de son tirage. ‘Amour’ Pour toi ou pas pour toi. ‘Perte’ Mais pas pour toi. C’était clair, net et précis…

C’était à vrai dire, assez effrayant, mais sa voyance était précise, et usait de flashs et d’une mediumnité aigue. Un sorcier, et un excellent médium doué d’un don de voyance etonnament précis…

 

consulter la voyante

 

faire de la magie génére beaucoup de difficultés. ça Apporte beaucoup, c’est sur, mais ce qu’elle donne de l’un , elle reprend de l’autre, le défaut principal c’est le changement de personnalité insidieux, progressif mais certain que l’usage répétés des pratiques invocatoires amène… D’ou l’interêt de voir ceux qui savent lire et faire activités de voyance… la folie guette pas très loin du gué…

J’aime donc voir le film ce dérouler. j’adore aller voir les voyantes et les médiums. C’est toujours une aventure. Ils sont tous differents. Leurs consultations de voyance diffèrent dans leurs styles et leur vécu, mais toujours, une base commune apparait. Ils savent démasquer les signes cachés, et ça c’est bien…

 

7 mars, 2011

fais-moi la voyance

« Cette femme t’aime beaucoup. » me dit la voyante que je suis allé voir. « C’est bien beau tout ça , mais c’est une femme jalouse… »

Allons bon ? Et alors, qu’est-ce que tu veux que ça me foute ?

J’ai un problème aujourdh’hui, il faut que je sache ou et comment je pourrais trouver à me loger sur Paris même. Il est loin le temps ou je logeais pas loin de L’opéra dans cet appart vide immense ou je squattais à l’année… Mais là, il me faut trouver un endroit ou je peux continuer à faire mes saloperies, mes rituels, ma magie, j’ai besoin de savoir. Et pour ma part il est hors de question que je paye un loyer.

D’habitude, je trouvais toujours des copines pour loger chez elle, et je changeais de temps en temps, grace l’envoutement, j’arrivais à faire à peu près ce que je voulais; mais là aujourdh’hui, je suis un peu pris de court. L’ensemble de mon travail occulte à été détruit par des connards.

La voyante me lève une carte. Enfin, j’ai eu de la chance de tomber sur cette voyante-là, Rosalita  ( celle dont j’ai caché le véritable nom) que je voyais habituellement est de loin la plus douée, mais elle me déteste trop. Elle n’aime pas ma mentalité, elle trouve que je suis vraiment diabolique.

Du coup, elle peut me dire des méchancetés pour me nuire.

« Il y a ce bonhomme… » suggère t-elle. « Cet homme chez qui vit dans les îles. » Ah oui ! je me souviens, j’avais fait un travail occulte pour lui pour lui faire revenir sa femme, Et bien ?!

« Il peut te recevoir aujourd’hui. «  Elle ajoute: « Lui, il pourra te loger comme il faut ! »

 

Bon, bon… On va voir…

6 mars, 2011

Je suis allé au salon Paraspy à Paris, encore cette année

Au salon Parapsy, j’y suis allé, cette année… J’ai mis ma redingote qui ressemble à une robe de chambre pour aller y trainer, et j’ai pris des couverts avec moi, des fourchettes, des cuillères, des fourchettes à huitres, tout un fatras que je trimballe dans un clinquement de ferraille dans mes poches. J’avais envie de les abandonner en les déposant par terre quelque part devant un stand.

Pour me faire payer l’entrée, y’avait pas de soucis, mais une fois à l’interieur bonjour !

 Dans les allées, je passe et je repasse, je suis exclu de consultation. Car ils me connaissent tous pour la plupart, et se mefient de moi, à ce qu’il paraît….  » Fous le camp !  » me dis  *VOyant-Medium Machin chouette* , un exposant à qui jai laissé des photos de mon sexe l’année dernière.

Un type pas mauvais, mais sanguin comme le sont tous les médiums et voyants d’un certain niveau. Ils n’aiment pas les tarés dans mon genre !

j’ai largué mes couverts en plein devant une allée….

Quand on fait des choses aussi décousues et aussi…. étranges, pour le moins, les gens ont peur. L’idée que je sois un dangereux désaxé rend les gens méfiants.

Et puis il y a eu les conférences. J’adore parapsy, surtout pour aller discuter avec des clientes et des clients…. Et surtout pour aller voir les conférences. C’est toujours aussi fantastique. Mais à tout prendre, je prèfere aller voir une voyante directement à son cabinet. C’est quand même autre chose.

 La précision Bordel ! La précision ! C’est quand même la chose la plus importante que je vais demander à ma voyante…

 

1 mars, 2011

Retourner voir la voyante. Je suis allé voir une voyante et voila ce qu’elle m’a dit

Allez, c’est parti, je suis reparti voir la voyante. Salon glauque ou elle reçois, j’entre dans son fourbi ou elle tire ses cartes et ou elle fait sa chiromancie.  » C’est moi !  » que je beugle !

Une vieille folle, bien grasse et bien méchante. Une sacrée salope qui sait lire très profondement dans les choses de la voyance, de la médiumnité en général. Elle ne m’aime pas, c’est certain, et elle me le fait sentir.

 » Qu’est-ce que tu veux savoir encore, petit salopard ?  »

Elle tire sur sa gauloise, sans filtre; ça pue la clope rauque de merde…  « Je te previens, ça suffit les trucs dégueulasses.  Je vais pas te donner les trucs pour te tirer d’affaire quand  t’as des problèmes avec les flics ou avec les pauvres types que tu emmerdes. »

 Je me casse d’un rire sonore et gras. Un putain de rire. J’adore aller voir ma chère Rosalita ( bien qu’elle ne s’appelle pas comme ça, la vieille pute…)

- Vas-y ! Tire-moi les cartes ! Fais-moi la Voyance !

Et je glisse un billet de 50 dans son escarcelle. Elle aime l’argent, c’est ça son point faible. Je suis un salaud, elle me déteste, mais je suis un trop bon client pour elle. Et surtout, elle est précise, ce n’est pas le genre de voyant qui vient larmoyer que je porte beaucoup de souffrances en moi ou d’autres conneries de ce genre.

 » Attention, La fille que tu sautes… »

 » …. Oui ? Dis-moi ? ….

 » Elle te trompe avec un type qui travaille dans un bar… »

 » Mhmm…. C’est pas un bar, c’est une boite de nuit, mais ça je le sais… » JE tape du poing sur la table. Elle sait très bien ce que je suis venu chercher  

« Fais-moi bander, la grosse ! Parles-moi de ce que je veux savoir parce que là, vois-tu, j’ai des doutes !  »

Elle pousse alors violemment son asiette et ses cartes, piquée au vif dans son gras double.

 » Mais tu vas l’avoir ton pognon ! Personne ne vas te le piquer ! »

Je précise:  » Je n’aurais pas de problèmes avec  des gens ?  »

Elle rallume son mégot. Tire dessus en évacuant de la fumée bleue.

« Non, rien de serieux. t’inquiètes. N’empeches…  »

 » … Quoi  ? N’empeche ? »

 » Fais gaffe à cette nana ! »

 » Ah oui ?  »

« Ses parents, ils ont changés la serrure de l’appartement cette semaine, tu n’as plus de toit ! Ils t’on foutu dehors et ils ont jetés des affaires dehors ! »

 » Les salauds !  » Que j’ai hurlé ! Pour une fois, la connasse à rigolé.

 » C’est bien fait pour toi ! Et maintenant Casses-toi ! « 

12

Mettis & Stanislas |
SOS EMPLOI! |
lacaravelle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Phenix Club
| zakariahammoumi
| Science pour Tous