16 mars, 2018

Le sorcier de la campagne / sorcellerie en pays cathare

après bien des années, me voila me revoilou  ! Et ou ça ???

dans notre assemblée de confrères, la fraternité des gens initiés à la pratique des arts de la fange, dans un rendez-vous qui a eu lieu dans une forêt.

naturellement, ça faisait chier tout le monde de venir se perdre dans un trou paumé, surtout pour venir écouter l’abruti de chez qui nous tenons tous nos connaissances. alors, pour ceux qui se demandent à quoi ça doit ressembler, un sabbat de sorcier ( parce que oui, c’est un peu de ça qu’il s’agit) nous sommes à peu près une quinzaine, et nous sommes tous très differents, de gueules, d’allure, de catégories socio pro.

y’a des vieux ploucs de villages, aux gueules rustres, en bottes de caoutchouc et bleu de travail, berêt sur le quart de la tronche qui baragouinnent, bougonnent et crachent, et qui globalement se réjouissent à faire crever des vaches, des chèvres, et qui vivent en princes méconnus sur des empires agricoles dans des trous perdus de la campagne.

L’ami Dédé est de ceux là. C’est avec lui que je profite de revenir sur ce blog après de longues années d’absence pour y raconter les aventures

ces types-là, hommes et femmes confondus, vivent généralement dans des corps de ferme et dorment sans y toucher sur des magots insoupçonnés, des milliers, si ce n’est des millions d’euros. Souvent cons, presque toujours méchants, toujours radins et parfois aussi  dangeureux, ils accordereont si tu sais les trouver richesses, fric et prospérité, et feront , pour certains, disparaître pour toujours une personne que tu aimes pas. La plupart du temps, ils vont et viennent entre rendez-vous au crédit agricole et bistrot improbables et s’intéressent aux histoires de coucheries de leurs voisins. Et recoivent des gens qui ont leurs adresses pour s’ocuuper de cas qui font, que malgré leurs gueules de demeurés, ils sont parfois surprenant de sagacité et d’intelligence sur la compréhension de sujets pointus. En général, ils font peur aux gosses et aux chiens et aux chats, et s’engueulent avec les curés et menacent les naturopathes.

 

 

2 juin, 2011

La voyante médium des stars vient nous rendre visite. Le récit d’une voyante qui vient nous voir aux aurores.

Branle-bas de combat ce matin. La voyante des stars, comme on l’appelle, est venue  visiter notre sympathique congrégation de voyants-médiums anonymes. La cellule dormante est encore endormie car elle a sonné très très tôt à porte de l’appart’.

La voyante des stars, c’est parce qu’elle a comme clients des personnalités politiques, du show biz, des artites, enfin, selon la formule consacré, que du beau monde. Mais elle a ses entrées avec beaucoup de gens de pouvoir. Cette femme est certainement l’uns des plus puissantes médiums de France.

La difference aussi avec beaucoup d’autres voyantes, c’est qu’elle est réellement la voyante attitrée de tout le gotha parisien. Dans son cabinet. ( j’étais déja venu la voir; elle m’avait convoqué pour j’arrête de faire peur à l’un de ses clients protégés; c’était une époque aussi ou j’étais particulièrement hargneux, ou il m’arrivait de faire de fréquentes et spectaculaires allergies à la connerie.),

Bon… J’en étais ou ? Ah oui ! Chez elle, dis-je, s’égrenent les photos d’elle avec plusieurs chefs d’états. On la voit poser avec des chanteurs du patrimoine de la belle chanson Francaise, comme l’ami jojo l’Hallyday. Le Mythique Michel Sardou, qui lui fait la bise. Bref… Que de la classe pure. Ca permet de se la peter.

Bref, elle a débarqué au cabinet ce matin. Avec son équipe de proches collaborateurs; des geules d’éboueurs à l’humeur meurtière. Mon coloc chez qui je squatte était tout agité, tout excité. Certainement qu’elle venait nous demander quelque chose. je réflechissais mentalement à toutes les conneries que j’aurais pu faire. Non vraiment, je voyais pas.

Rael-bis nous a fait réunir dans le grand salon. Nous étions tous mal reveillés. Mois, ça allait, je ne m’étais pas encore couché?. j’avais passé la nuit à faire des rituelies, puis j’étais allé rôder dans Paris By Night. Elle nous a fait circuler la photo d’une nana frêle devant chacune de nos orbites occulaires, comme pour bien nous la faire louquer.

Je la reconnaissais. Mamadou, que Rael-bis avait fait revenir du Sénégal, ( de là ou d’ailleurs, peu importe…) l’avait désenvoutée il y a quelques jours. Elle était liée à un mec par quelque sortilèges d’amour. Une bien vilaine chose qui lui avait été faite à cette pauvre fille. De la vilaine magie noire. Elle avait vomi, hurlé, nous avait fair le remake de l’exorciste durant tout une après-midi, empechant Rael-bis de faire et d’animer ses ateliers découvertes. Manifestement, qu’on désenvoute la gamine, ça devait contrarier les plans de voyante-des-stars.

- Vous me faites tous chier !! A t-elle gueulé à toute la cantonnade.

 Puis elle a tourné les talons et elle s’est cassée. Ses mollosses lui on emboité le pas.

Moi, je rigolais comme un âne. Finalement, l’interlude terminé, je suis parti au marché. J’avais envie de faire un ragout pour ce soir. j’aime bien la cuisine…

23 mai, 2011

Un gros rat dans mon jardin, voila ce que j’y trouve en rôdant dans la voyance et la sorcellerie

4681638045f0bac51acc.jpg

que c’est sale ! que ça me fait rire !

Rôdeur… Plus qu’un métier : une passion !

voyance gratuite, voyance par téléphone, voyance de nuit, voyance blog, voyance journal, voyant médium à Bordeaux, annuaire échanges de liens voyance, salon de la voyance,

11 mai, 2011

Ma rencontre avec un voyant médium, voyance avec un médium.

Ca me faisait marrer d’y aller, alors, j’ai cherché un moment avant de trouver  le lieu.

L’adresse du bar correspondait avec un boui-boui, miteux, ambiance bar à pochetrons pour boulistes de l’après midi. M’enfin… C’était là que mon voyant médium recevait, dans l’arrière salle, sur une grosse table recouverte d’une nappe cirée beige avec des motifs fleuris, table sur laquelle trônait une énorme boule de quartz, mais pas en cristal, et une pile de vieux journaux, dont en vrac, on peut distinguer Le figaro, France Soir, Biba, le journal de Mickey et Elle.

 

Tout de suite, on est mis dans l’ambiance. C’est toujours spécial quand on va rendre visite à un médium voyant qui trimballe une drôle de réputation. On sait jamais sur quoi on va tomber…

Peu de clients. (Et vu l’état du bar, ça m’étonne pas ! ) Ca fait vieux, vieilli, comme si la crise économique était passé par là… Mais pourtant…

Pourtant…

Au fond du comptoir. Il y a trois personnes. Un type torse nu et chevelu, pas rasé de ce matin, vêtu d’un jean’s, paire de baskets, qui fume sa clope et picole sec. Un autre gueule et chante « la compagnie créole » qui passe apparemment en boucle sur le vieux Juke box défraichi.

 » Errh ! Un nouveau ! Un nouveau !  » gueulent-ils

Et bonjour l’ambiance ! Pour la discretion, on repassera. Ca sonne plus clinique pour bargeots que cabinet d’un grand Médium Occultiste Spirite. Mais tout ça m’intrigue ! Et je sens que ça va être interessant !

La patronne du Troquet, une petite vieille en tablier s’est approchée de l’autre coté du comptoir.

- « Je suis venu voir Machin* Il est là ? »

« Il arrive, il est parti faire une course »… Ah, bon… Elle me regarde. « Tu prends quelque chose ? »

« Mhm… Ah oui… Un Perrier, et puis…  »

Je lorgne les Bottles renversées du bar… Bof. Pas terrible.

« Et Wyskies, vous z’avez quoi ? »

Elle se retourne comme une présentatrice de la météo, pointe du doigt les bouteilles chéries;  » Clan Campbell, J’ack’s, J& B !  »

Et ben, c’est pas folichon. Mais bon, comme j’ai envie d’être un peu allumé pour aller voir le médium, j’opte pour Un J&B on the rocks avec mon Perrier…

J’attends. Les trois clients ricanent entre eux, chuchotent, se poussent du coude. La patronne est allé se rasseoir devant « Toute une histoire », avec Sophie Davant. il est deux heures la demie passée. J’adore ces endroits…

Le voyant médium arrive avec force et fracas en faisant trembler sur ses gonds la porte vitrée. Une masse. Un taureau qui rentre dans l’arène. Excellent ! vraiment…

-  » Ah ! Z’êtes arrivés ! Venez, venez… »

J’ai apporté des photos, des rognures d’ongles, des cheveux.

il sort des poudres de sa boite, des longs tapis brodés, qu’il étale devant moi. « Tu m’excuses, je dois aller donner les pronostics à mes trois zigotos qui m’attendent au bar. »

 » pronostics ? »

 » Pour parier. » Me répond-il. Il mime le geste à la parole. Il monte un cheval  » Pour miser sur les chevaux. Pour savoir lequel va gagner…  » Il met un doigt sur la bouche   » J’envoute les chevaux ! » Il éclate alors d’un énorme rire gras.

 » Le cheval, c’est ma grande passion comme dirait l’autre. Tu aimes les chevaux ?  »

Mah oui, ça me deplait pas. Ce sont de belles bêtes.

 » je t’amenerais avec moi quand je fais un travail sur eux, avant les courses, à Auteuil, à Vincennes. »

 » Bon !  » Il a claqué des mains.   »QU’est-ce que tu veux ? »

A ce moment là, ca devient plus… Privé. Ceci dit, il s’étale sur sa table.  il a sorti son necessaire à coudre. « Paf ! c’est envouté ! la sorcellerie est une science difficile. Il faut beaucoup d’experience. »

je ne m’étais pas trompé. Effectivement. Il m’a appris beaucoup de choses. Notamment lire certaines signes qui rendent certains rituels plus efficaces, et l’usage plus puissant de l’occulte…

C’est un voyant médium en plein Paris, qui reçoit dans un bar dans une rue à l’orée d’un boulevard assez animé. Il paye pas de mine. Mais pourtant, c’est un trés fort…

 

voyance gratuite, apprendre la voyance avec des méthodes efficaces, trouver la solution grace à la voyance

7 mai, 2011

voyante magnétiseuse : une voyante au rouge.

A l’étage, les volets se sont ouverts. Une vieille nous observait du haut son perchoir.

- « Qui c’est ?  »

Rael-bis, sa copine, et moi-même nous avions pris dans la matinée le superbe cabriolet Mercedes de rael-bis pour rendre visite à une vieille folle qui vit à plusieurs centaines de kilomètres de Paris. Une voyante magnétiseuse qui vit dans une maison isolée dans un village pourri et sans interet, et qui consulte par téléphone, avec des clients un peu partout dans le monde. (enfin, elle tournait moins depuis quelque temps et j’allais pas tarder à comprendre pourquoi.)

Elle nous a reçu dans son jardin, nous a fait peter le pastis; La voyante, elle, était au rouge…

je veux dire déjà au vin rouge. Elle était déjà bourrée. D’ailleurs, elle était alcoolique. Le problème allait être difficile à résoudre…

Chose véridique : elle s’est écroulée par terre, au terme d’un glissement progressif de sa masse corporelle du siège à la pelouse du jardin.

Elle ronflait par terre. Un bébé bien gras roulée en boule dans la pelouse de son jardin.

Encore une idée à l’autre Zozo. Moi, je me demandais vraiment ce qu’on était venu faire ici. On était censé voir une grande voyante médium, une extralucide, à la place, dormait par terre une pauvre femme fatiguée…

Voyance au téléphone, voyance gratuite, consultation de voyancevoyante médium, question de voyance gratuite, voyance de l’amour, voyance sur internet

23 avril, 2011

les ateliers voyance et énergies. Ou comment un incident est survenu et comment je l’ai résolu. Les aventures des voyants et des voyantes… hi hi..

 

- » Bon, tu te plais ici ?  »

- « Ouais »

Ouais… ouais… Quelle élégance !

- « Ah oui c’est sûr, tu as l’air d’apprécier… » Et j’ai enfourné encore des sushis et sashimis déposés sur la table basse.

Depuis des semaines, déjà, Je passe mon temps à rôder dans l’appart immense en alternant mon voyeurisme avec des parties de jeux vidéos et des baises farouches et sensuelles avec une jolie voyante sur audiotel de 20 ans, qui vient consulter comme une gentille et proprette télé-opératrice de Marketing dans le service réseau voyance Flash que tient mon affreux colocataire. L’erzatz de Rael…

J’ai fait installer ma chapelle dans la dernière pièce du fond. Et j’y fait bruler de l’encens et j’aligne mes bocaux qui servent à  mes rituels de Haute magie, ma Magica Negra, mes envoutements, mes délires et mes lubies.

Je suis la curiosité des bourgeoises qui viennent aux ateliers « énérgies tantriques » Et «  apprendre le reiki », « tout sur le Chi, le ki » le tout matiné d’une discipline monastique et de régime crétois.

La classe…

J’interviens de temps à autre, mais je ne fais pas usage de la magie; tout au plus des consultations de voyance et des tirages du Tarot De Marseille. De la voyance par téléphone. Il m’arrive de faire la voyance avec des personnes de toute la France qui consulte les voyants et voyantes par téléphone…

Un gros matelas à la japonaise permet de me livrer à des activités sexuelles au cours  desquelles je dérange en pleine journée les occupants des autres pièces.

« -T’as finis oui ?  »

 » Ben quoi ?  »

«  Tu bouffes, tu baises, tu fais peur à mes clientes… Tu commence à faire chier, dis donc … » Mon-coloc-qui-ressemble-à-Rael avait ouvert la porte et des nombreuses têtes de bourgeoises apeurées m’observaient, visiblement fascinées de voir un vrai sauvage en vrai de vrai…

 Ma petite voyante était cachée toute tremblante sous la couette. La pauvrette prenait sur ses heures de travail pour venir me faire des calins mimis… La brave fille.

J’ai fais évacuer illico presto tout ce beau monde en me levant brusquement. Un cri (d’horreur peut-être…) à jailli du public quasi-exclusivement féminin. J’ai avançé nu et sexe dressé devant le troupeau de femmes qui s’échappait, se dispersant avec frayeur dans l’appart…

 

J’avoue que c’était très drôle de courser dans le couloir des femmes hurlantes  et bruyantes.  J’ai chassé tout le monde et j’ai refermé la porte de ma chambre à clef.

19 avril, 2011

J’ai rencontré une voyante super (bis) je peux vous conseiller une voyante

« alors, je suis sûr que tu voudrais voir mon antre… »

« je m’en fous ducon, allez bouge… »

La petite voyante n’avait pas voulu, mais alors pô du tout.

« j’ai pourtant tout le confort moderne. Je fais mes rituels, mes actes de magie noire. je pourrais même t’envouter. »

elle s’est retournée et m’a regardé dans les yeux.

« vas-y, chiche, fais-le ! »

Alors, ça, on verra ça dans les prochain posts… on verra si j’y arrive…

18 avril, 2011

J’ai rencontré une voyante super; elle est très mimi

-Alors, comme ça, tu es une petite voyante, une médium, pure, auditive et tout ça ?

-une Clairaudiente, une voyante seulement, médium ça ne veut rien dire…

 Mais c’est qu’elle est toute mimi la petite voyante, merdeuse en plus. Avec du caractère, ça change…

 J’ai bloqué la sortie pour l’empecher de filer comme ça. Dans le genre inquiétant, je sais qu’on fait pas mieux. mais elle n’a pas peur… Elle me prend pour un guignol, ça ce voit.

Tout de même, Une voyante mignonne et jolie, c’est assez rare pour que je m’y interesse. ça me change de Rosalita, ça c’est sûr…

- Attend un peu ma jolie… Tu travailles ici ?

- Oui, de la voyance au téléphone. je reçois aussi des gens. mais ça m’interesse pas de discuter avec toi, allez, pschiit….

 Ce qui est sur c’est que je vais faire ce qu’il faut pour la voir un peu plus cette voyante-là…

28 mars, 2011

Fais-moi revenir mon amour !

Je me suis reveillé le matin pour voir le visage de cette folle qui me tendait un album photo de famille.

« Ouaw, tu es médium voyant  sorcier, c’est ça ? »

- Meurrr ? Que j’ai du faire en emergeant. Il devait être treize heure, oui, sans doute , Jean pierre pernaud beuglait sur le téléviseur LCD de mes deux les infos dans l’autre pièce.

La connasse m’a plaqué son album photo sur la gueule.  » Fais-moi revenir mon ami » minaude t-elle en se lovant contre la couette comme un chat merdeux. Elle me montre la photo d’ un gars hideux avec un sourire benet. Pôvre garçon…

-  » Mais tu vas me foutre le camp, oui !  » J’ai jete mes penthouse à la figure de la harpie, et j’ai balayé la pièce en attrappant un peignoir.

J’ai fait irruption dans le séjour, Mon coloc faisait atelier de respiration tantrique  ( ou un truc comme ça)  habillé de blanc, au beau milieu de personnes assises en position de lotus…

Ah non a t-il beuglé !

Putain, de putain, je te jure…

Voyance, stage, ateliers, sorcellerie, travaux occultes pour attirer les sentiments

J’ai frappé à la porte le soir venu.

Une veille porte en bois.

J’ai entendu les pas claquer sur le plancher. On m’a ouvert et je me suis retrouvé face à une gueule enturbanné de ma connaissance.

- « Ah ! c’est toi ! Entre, entre ! «   Il m’accompagne jusqu’au grand salon, j’enjambe des corps alanguis par terre…  » Fais pas attention, ils sont tous en transe, hein ! »

 Ce soir, c’était  soirée spiritisme , hypnose, transe chamanique, ou je sais pas quoi…

Le taré chez qui j’habite fait des stages d’hypnose profonde et passe son temps a trainer toute la jounée dans un appartement vetu d’un pyjama blanc et bleu. Il ressemble à Rael, mais en moins classe. Je reveille pour lui des patients et patientes trop endormis ou qu’il arrive pas à sortir d’hypnose.  C’est un sorte de gourou à moitié fou. il fait aussi de la magie, mais se concentre surtout sur son atelier New age pour bobos et bourgeoises parisiennes. L’après midi, des magnétiseurs et des voyantes viennent participer aux ateliers « découvertes de la voyance »  tout un programme…

Il m’a montré tous les objets dont je pouvais avoir besoin.  » vas-y fais ton truc, fais-ton truc… » Il suait à grosse gouttes ce soir la; « Je veux la conquérir, tu comprend, je veux sortir avec cette femme… »

Et fait pas chier, tu l’auras. J’ai accompli le rituel mais je ne m’en félicite pas. Je suis allé me retourner dans mes nouveaux appartement pour aller me coucher une fois fait…

123

Mettis & Stanislas |
SOS EMPLOI! |
lacaravelle |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Phenix Club
| zakariahammoumi
| Science pour Tous